Léonid Chizhik

Léonid Chizhik

Après ses études à l’institut Gnessin de Moscou avec le professeur Théodor Gutman dans les années 70, Leonid Chizhik parvint à ouvrir au jazz les salles de concerts philharmoniques les plus célèbres dans l’ancienne Union Soviétique, avec son trio et en tant que pianiste soliste.

Pendant la période de la guerre froide les critiques américains ont considéré M. Chizhik comme le meilleur pianiste de jazz derrière le rideau de fer. L’agence nationale des artistes soviétiques a accordé la priorité aux concerts de Chizhik, comme elle l’a fait pour Sviatoslav Richter dans le domaine de la musique classique. Bien qu’on lui refusa toute permission de voyager à l’Ouest, quand il y est finalement parvenu (grâce à l’appui de Gidon Kremer), ses concerts étaient spectaculairement réussis : festival d’été de Tokyo, festival des Etoiles du Piano-Jazz au Brésil, festival de Jazz de Berlin, théâtre de l’opéra de Zurich, Gasteig de Munich, Théâtre de la ville de Paris, salle de concert de Vienne, Festival du Château à Ludwigsburg, entre-autres.

Depuis 1991, M. Chizhik et sa famille vivent à Munich. M. Chizhik est professeur de Piano-jazz dans les universités de Weimar et de Munich.


Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Un autre artiste ?